=> Jour 3 : Aux alentours de Palerme <=

Pour ce dernier jour, nous avons pris la voiture pour découvrir les alentours de Palerme.

Monreale: ***

Adresse :
Cathédrale de Monreale : 1, Piazza Guglielmo II
Prix : 4€

Monreale se situe à une demi-heure en voiture de Palerme mais ce n’est pourtant qu’à 15 km !

Ce que nous voulions absolument voir dans cette ville est la Cathédrale de Monreale (Piazza Guglielmo II) qui est exceptionnelle car elle est couverte de mosaïques, du sol au plafond !
Vous pouvez la visiter pour 4€ et c’est gratuit pour les moins de 10 ans.

Dans cette cathédrale, en plus des mosaïques byzantines, vous pourrez grimper sur la terrasse qui offre un panorama sur la ville de Palerme qui s’étend à perte de vue sous vos yeux : splendide !

Il est également possible de déambuler dans le cloître de la cathédrale, un lieu calme et propice à la réflexion. Pour notre part, nous ne l’avons vu que du haut.

Palerme

Nous sommes retournés à Palerme avec pour but les Catacombes de Palerme, le Palais de la Zisa, le marché Ballaro et les jardins botaniques. Autant vous prévenir, ce retour à Palerme nous a bien moins plu que notre première fois !

Adresses :
La maison de la Zisa : Piazza Zisa
Le marché Ballaro : Piazza Ballaro
Le cimetière des Capucins : 1, Piazza Cappuccini
Les jardins botaniques : 2, Via Lincoln

Prix :
Le cimetière des Capucins : 3€
Les jardins botaniques : 5€

  • Le Palais de la Zisa :

Le palais était fermée, nous n’avons donc pu voir que les extérieurs. Toutefois, ce n’était pas très bien entretenu et très vide. Peut-être est-ce dû à la période de l’année. Toujours est-il que nous ne nous sommes pas attardés.

Si cela vous intéresse, c’est un ancien château de la seconde moitié du XIIème siècle. Aujourd’hui, le bâtiment abrite un musée d’art consacré à l’islam.

La maison de la Zisa
  • Le marché Ballaro :

Nous ne savons pas si c’est l’heure à laquelle nous sommes arrivés mais nous avons été déçus par ce marché. Ne vous attendez pas à l’ambiance des marchés provençaux ! La viande est exposée à même les tables, les odeurs sont loin de celle du marché aux fleurs de Nice et vous devez sans cesse vous écarter pour laisser passer les scooters qui roulent sans faire attention. Pour faire bref, nous ne nous sommes pas senti à l’aise dans cet environnement.

  • Le Cimetière des Capucins : **

Parfois, nous nous demandons encore pourquoi nous sommes allés là-bas … Toujours est-il que, si vous avez le cœur bien accroché et que vous ne craignez pas les morts, cette visite est faite pour vous. Cependant, nous la déconseillons avec des jeunes enfants.

Pour 3€, descendez dans les Catacombes et perdez vous au milieu des morts, tous plus ou moins bien conservés, en habits d’époque (il s’agit d’aristocrates siciliens). Le plus vieux d’entre eux date du XVIème siècle ! Le « clou de la visite », une petite fille de deux ans, décédée en 1920 mais tellement bien conservée qu’on croirait qu’elle dort. Son visage est très bien préservé et ses organes (qu’on ne voit pas, bien sûr) sont intactes !

Les photos sont interdites sous peine de se faire sortir illico presto des Catacombes (il y a des caméras de surveillance un peu partout).

  • Les jardins botaniques : Orto Botanico

Clairement, nous vous déconseillons d’aller là-bas. Les gens à l’accueil sont désagréables, les plantes sont en mauvais état, les points d’eau non entretenus. Tout semble délabré et à l’abandon.

Si toutefois vous voulez y aller pour 5€ par personne, vous pourrez profiter du potentiel non exploité par le parc, notamment un magnifique ficcus macrophylla qui aurait plus de 175 ans. Il culmine à trente mètres de haut et s’étend sur des mètres. Impressionnant ! En tout, plus de dix mille espèces de plantes se trouvent dans ce parc (mais encore une fois, beaucoup semblent desséchées voire mortes).

A noter qu’il se situe à côté d’une université dans laquelle il est possible d’entrer rapidement pour voir les bâtiments de plus près.

Le fameux Ficcus Macrophyllia

Mondello : ***

Clairement, nous n’avons pas vu la ville mais nous avons profité de la fin de ce séjour pour aller sur la plage. Le meilleur moment de la journée pour moi !

Mondello est une station balnéaire qui se trouve au bord de la mer Tyrrhénienne et qui propose des randonnées dans la réserve naturelle de Capo Gallo. De là, vous pourrez avoir une vue panoramique sur la mer. Mais nous ne pouvons pas vous en dire plus car nous ne l’avons pas fait !

Au mois de mai, tout était parfait car il n’y avait pas grand monde, les serveurs étaient adorables et les cocktails bien rafraîchissants ! En plus, le soleil était de nouveau au rendez-vous pour clore en beauté ces trois jours.

Publié par Berebee

Voyager, vivre, tester, rire, recommencer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :